• rot1
  • rot1
  • rot1
  • rot1





  • Gestion sécuritaire de l'amiante





  • Contamination par de la moisissure



  • Conseil en hygiène industrielle

Questions fréquemment posées par nos clients



Pour le résidentiel et le commercial
La présence d’amiante dans mon bâtiment a-t-elle un impact sur mes projets ?
  • Q1: Le désamiantage, est-il obligatoire avant la vente d’un bâtiment ? 
  • R1: Il n'existe pas de Loi au Québec qui exige la décontamination d'une bâtisse des matériaux contenant de l'amiante. 

  • Q2: Quel type de bâtiments renferme de l’amiante ?
  • R2: Tous les bâtiments (résidentiels, commerciaux, industriels...) construits avant 1990 peuvent contenir des Matériaux Susceptibles de Contenir de l'Amiante (MSCA).

  • Q3: Comment déterminer s’il y a de l’amiante dans ma maison ?
  • R3: Le seul moyen est de faire échantillonner et analyser les matériaux susceptibles de contenir de l’amiante dans votre édifice.

  • Q4: Je dois rénover un logement, que dois-je anticiper ?
  • R4: Avant tout travaux de rénovation dans les bâtiments construits avant 1990, la caractérisation des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante est à envisager. 

  • Q5: Les coûts de rénovation, évoluent-ils en présence d’amiante dans le bâtiment ?
  • R5: Détecter la présence d’amiante dans les matériaux avant travaux de rénovation permet de prévoir les coûts supplémentaires liés à la décontamination

  • Q6: Dois-je informer le technicien de la ventilation de la présence d’amiante dans mon logement ?
  • R6: Informer les travailleurs intervenant en cas de travaux de rénovation ou d'entretien dans votre édifice permet à ces personnes de prendre les mesures nécessaires pour se protéger afin de ne pas respirer les fibres d'amiante, ne pas contaminer l'air et exposer d'autres personnes à ce contaminant.

  • Q7: La présence d’amiante dans un logement, a-t-elle un effet sur ses occupants ?
  • R7: La présence de matériaux, contenant de l'amiante, endommagés dans votre logement rend les fibres d'amiante libres dans l'air. Ainsi, les occupants du logement peuvent être exposés au risque de respirer des fibres d'amiante si aucune mesure n'est prise. 

  • Q8: Comment puis-je me protéger contre la présence d’amiante dans mon milieu intérieur ?
  • R8: Inspecter votre logement, si les matériaux susceptibles de contenir de l'amiante sont intacts et non fibreux, le risque est minime. Le cas échant, il est important de demander l'intervention des spécialistes pour vous conseiller sur les mesures à prendre.
Je découvre de l’amiante dans son bâtiment lors du processus d'achat ?
  • Q1: Est-ce que mon banquier peut refuser un prêt immobilier si le bâtiment contient de l’amiante ?
  • R1: Il est possible que le banquier refuse un prêt immobilier en cas de présence de matériaux amiantés dans le bâtiment à acheter. Coûts supplémentaires liés au désamiantage en cas de travaux, sinistre possible, valeur surestimée d'hypothèque...  Autant de raisons qui peuvent faire reculer un banquier.

  • Q2: La valeur d’un bâtiment peut-elle évoluer si le bâtiment contient de l’amiante ?
  • R2: Les transactions immobilières touchant les édifices construits avant 1990, où plus de possibilités de trouver de matériaux contenant de l'amiante existent, sont sujettes à des évolutions en fonction de la quantité, de l'état, de la situation des matériaux amiantés retrouvés.


  • Q4: Comment en savoir plus sur les enjeux liés à l'amiante et aux autres contaminants ?
  • R4: Des formations vous permettant d'approfondir les problématiques liées à l'amiante, aux moisissures ou aux autres contaminants sont disponibles et spécifiquement adaptées aux courtiers en immobilier
Comment puis-je déterminer qu’une croissance fongique est en développement dans le milieu intérieur que j’occupe ?
  • Q1: Les symptômes que je ressens sont-ils liés à la présence de moisissures dans mon logement ?
  • R1: Certains symptômes peuvent vous renseigner sur le développement de moisissures tels que les maux de tête, toux, respiration sifflante, irritation des yeux, du nez et de la gorge, fatigue chronique.

  • Q2: Comment puis-je déterminer la présence de moisissure dans l’air intérieur d’une pièce après un dégât d’eau ?
  • R2: Des prélèvements d’air comparatifs sont à envisager dans le but de détecter une contamination potentielle en cas d'absence de traces visibles suspectes de moisissures.

  • Q3: Puis-je évaluer la qualité de l’air à l’intérieur de mon logement après travaux de décontamination de moisissure ?
  • R3: Faire échantillonner et analyser l'air, puis comparer le profil fongique entre deux milieux permet de renseigner sur la qualité d'air après travaux 


Pour les entrepreneurs
Quels sont les risques auxquels mes travailleurs peuvent être exposés lors de l’exécution de leurs tâches de travail ?
  • Q1: Dois-je informer les travailleurs qui interviennent dans mon bâtiment de la présence d'amiante ?
  • R1: L'employeur à l'obligation d'informer les travailleurs des risques présents dans l'environnement de travail (LSST).

  • Q2: Dois-je former mes travailleurs pour exécuter des travaux en présence de moisissures ?
  • R2: Il incombe à l'employeur d'informer ses travailleurs des risques dans leur milieu de travail, de les former et de prendre les mesures nécessaires pour qu'ils exécutent leur travail en absence de risques pour leur santé et sécurité.

  • Q3: Comment puis-je former mes travailleurs en situation de travail en présence d’amiante ?
  • R3: Avant le début de travaux en présence d’amiante, un programme de formation et d’information doit être écrit et appliqué afin de protéger les travailleurs des risques auxquels ils peuvent être exposés.

  • Q4: De quelle façon puis-je déterminer l'étendue de la contamination fongique dans un bâtiment ?
  • R4: L’étendue de la contamination fongique peut être déterminée notamment par inspection visuelle ou intrusive des matériaux contaminés par la moisissure.

  • Q5: Comment puis-je vérifier l’absence de moisissures après travaux de décontamination ?
  • R5: L'absence de contamination fongique, après travaux de décontamination, peut être vérifiée par comparaison du profil fongique avec un milieu présentant une bonne qualité d'air.
Comment peut-on limiter les frais de suivi de chantier de désamiantage tout en protégeant les travailleurs au chantier et répondre aux exigences réglementaires ?
  • Q1: Quels contrôles sont obligatoires sur un chantier de démolition en présence d’amiante ?
  • R1: Les mesures de contrôle obligatoires sur un chantier de démolition à respecter sont prescrites dans le CSTC.  Pour les chantiers "élevés" par exemple, des tests d'air par quart de travail sont obligatoires.

  • Q2: Comment je peux m’assurer de l’absence des fibres d’amiante dans l’air de travail après travaux de démolition ou rénovation ?
  • R2: En fin de travaux, une mesure de la quantité de fibre dans l'air est nécessaire afin de vérifier le respect des règles citées à l'article 3.23.16.12.  Ce test est appelé mesure libératoire.

  • Q3: Combien de prélèvements d’air, je dois effectuer pour m’assurer que mes employés sont bien protégés ?
  • R3: Un nombre de mesures réglementaires est à respecter selon le CSTC.

  • Q4: Comment puis-je évaluer la qualité de l’air dans un chantier de désamiantage ?
  • R4: Des mesures quotidiennes sur les opérateurs sont obligatoires dans un chantier de désamiantage et permettent entre autres d'évaluer la qualité d’air dans l'environnement de travail. 

  • Q5: Comment puis-je former mes travailleurs en situation de travail en présence d’amiante ?
  • R5: Avant le début de travaux en présence d’amiante, un programme de formation et d’information doit être écrit et appliqué afin de protéger les travailleurs des risques auxquels ils peuvent être exposés.

  • Q6: Quels types de protections dois-je installer sur un chantier afin de protéger mes travailleurs et l’environnement vis-à-vis du risque amiante?
  • R6: Plusieurs types de protections existent, le choix des moyens de protection diffère d'un type de chantier à l'autre.  Il faudra choisir les protections individuelles (1/2 masque à cartouche, masque complet à ventilation assistée...) et les protections collectives (membranes étanches, unités à pression négative, aire de décontamination avec douches éventuelles...).


Pour l'industrie
Mon lieu de travail présente-t-il un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs ?
  • Q1: Mon milieu de travail présente-t-il des risques particuliers ?
  • R1: Le RSST, incite l'employeur à informer les travailleurs des risques présents dans leur milieu de travail, de les former et leur fournir les équipements de protection nécessaires, avant d'exécuter leurs tâches de travail quotidiennes. 

  • Q2: Les nouveaux travailleurs, doivent-ils recevoir une formation adaptée à leur poste ?
  • R2: Avant de commencer ses tâches de travail, un travailleur doit être informé des risques liés à son travail et recevoir une formation d'appoint sur les techniques et procédures de travail sécuritaire lui permettant de réaliser le travail sans risque.

  • Q3: Est-il nécessaire de former les travailleurs lors du changement de procédés de travail ou la substitution des produits chimiques pour réaliser leur travail de façon sécuritaire ?
  • R3: Il est évident que l'employeur doit informer et former ces travailleurs lors de toute modification touchant les procédés de travail ou les produits chimiques utilisés. Puisque le changement de ceux-ci peut impliquer l'exposition des travailleurs à de nouveaux risques, il est important de les former. 

  • Q4: De quelle façon je peux m'assurer que mon milieu de travail ne présente pas de risque pour la santé et sécurité de mes travailleurs ?
  • R4: L'inspection, la supervision, les entretiens, la surveillance de la qualité du milieu de travail et de la santé des travailleurs sont tous des techniques permettant de s'assurer que le milieu de travail ne présente pas de risque pour la santé et la sécurité des travailleurs.

  • Q5: Des travailleurs dans un local administratif se plaignent de maux de tête, que puis-je faire?
  • R5: Les maux de tête peuvent être dus à divers composants volatiles que vous ne soupçonnez même pas, comme l'ozone émis par des photocopieurs.  Il est important de faire appel à un spécialiste pour rechercher les sources de contamination.

  • Q6: Dois-je informer le technicien de la ventilation de la présence d’amiante dans mon bâtiment?
  • R6: Informer les travailleurs intervenant en cas de travaux de rénovation ou d'entretien dans votre édifice permet à ces personnes de prendre les mesures nécessaires pour se protéger afin de ne pas respirer les fibres d'amiante, ne pas contaminer l'air et exposer d'autres personnes à ce contaminant.

  • Q7: La présence d’amiante dans un bâtiment, a-t-elle un effet sur ses occupants ?
  • R7: Si les matériaux contenant de l'amiante sont endommagés ou fibreux, des fibres d'amiante libres peuvent être retrouvées dans l'air. Ainsi, les travailleurs se trouvant dans le bâtiment peuvent être exposés au risque de respirer des fibres d'amiante si aucune mesure n'est prise.